L’huile de ricin

En anglais, Castor Oil, qu’on ne traduira pas par huile de castor, mais bien par huile de ricin. 😉

Cette huile est obtenue par pression à froid de la graine de Ricin. Attention, ce n’est pas une huile alimentaire, n’allez pas préparer votre salade avec.

Elle a de merveilleuses vertus, elle stimule la pousse et renforce les cheveux, les poils et les ongles. Elle pourra donc être utilisée par les femmes et les hommes.

J’utilise l’huile de la marque Naissance, elle est pure, elle n’est pas mélangée avec d’autres ingrédients.

Vous pouvez l’utiliser de différentes manières.

En soin capillaire:

Elle apportera de la brillance à vos cheveux si vous ajoutez 1 à 2 gouttes d’huile à votre shampooing.

En masque, pour nourrir votre cheveux en profondeur et stimuler sa pousse. Cette huile est visqueuse, elle est difficile à appliquer seule, je vous conseille de la mélanger avec une autre huile, type huile de Coco ou d’avocat dans les proportions suivantes, 2 doses d’huile de Ricin pour 1 dose d’huile de coco (par exemple) vous pouvez aussi y ajouter quelques gouttes d’huile de menthe poivrée. Appliquez ce mélange de la racine jusqu’aux pointes en massant le cuir chevelu et laissez poser au moins 30 minutes, pour moi, c’est toute la nuit. Puis, bien laver vos cheveux, plusieurs shampooings peuvent être nécessaires et bien rincer avec de l’eau chaude. Dès la première utilisation, vous pourrez observer que vos cheveux sont plus doux et plus brillants.

Pour les cils et les sourcils:

À l’aide d’un coton tige, j’applique de l’huile sur mes sourcils et mes cils le soir, avant le coucher. Je fais des cures, j’applique cette huile tous les soirs pendant 2 semaines puis seulement 1 fois par semaines pendant à peu près 2 mois et de nouveau tous les jours. Cela va vous permettre d’avoir des cils plus longs, plus forts et plus fournis. Si vous utilisez du mascara régulièrement, cette cure fera beaucoup de bien à vos cils. Pour ceux qui se demandent si cela fonctionne réellement, ma mère n’avait presque plus de sourcils, après l’utilisation pendant seulement 1 semaine de cette huile, les poils repoussaient déjà.

Pour la barbe:

Massez votre barbe avec quelques gouttes d’huile de Ricin sous les poils, sur la peau. Laissez poser au moins 30 minutes, rincez à l’eau chaude et n’hésitez pas à la shampooiner si elle est encore grasse.

Pour les ongles:

Pour les fortifier et les faire briller, massez vos ongles avec quelques gouttes d’huile.

Voilà, vous savez tout sur l’huile de ricin, effectivement, si vous faites tous les traitements en même temps, vous serez un peu gras/se au coucher, mais cela vaut le coup 😉

N’hésitez pas à me laisser vos commentaires, à me dire si vous l’utilisez d’autres manières et à partager vos expériences.

google-site-verification: google396e3231e5faf155.html

Le retour de mon mari

Ça y est! Enfin! Après 3 ans de relation à distance, mon cher et tendre est enfin de retour à la maison!!! Oh joie!

Cela fait 5 ans et demi que nous sommes ensemble et nous avons passé les 3 dernières années avec 8000km et un océan entre nous. Juillet 2017, mon mari est muté en Guyane, nous voilà partis pour ce morceau de France à l’autre bout du monde.
Après, à peine, 1 mois et demi, j’ai dû rentrer en urgence en métropole, mon état de santé s’était fortement détérioré, j’avais perdu plus de 12kg et je souffrais énormément. Nous comprenons que je ne pourrai pas vivre là-bas, mon corps ne supportant pas le climat de la Guyane.
Les années qui suivront seront très difficiles, côté santé, couple…

Mais ça y est, c’est terminé ! Nous nous sommes retrouvés.
Je m’inquiétais un peu de ce retour à une vie « normale », la dernière fois que nous avions passé plus de 3 semaines ensemble, remontait à plus d’un an, allions-nous réussir à retrouver nos places? J’étais moins malade la dernière fois que l’on s’est vu, va-t-il réussir à dépasser le handicap?
Notre vie de couple avant cette séparation forcée n’était pas une réussite, j’avais peur de retrouver le même homme qu’avant.
Je vais pas te cacher que les premiers jours, passé la joies des retrouvailles, nous avons tâtonné pour trouver notre vitesse de croisière, nous avons eu quelques disputes, ça a duré 2 semaines.
Et depuis, tout est parfait !
L’expérience de l’amour à distance nous a été totalement bénéfique, maintenant, nous sommes certains de ce que nous voulons, certains de nous et de notre amour.
Cette assurance dans notre relation a permis de calmer mes angoisse et d’être dans une relation beaucoup plus sereine.
Mon mari est lui aussi métamorphosé, il est loin d’être celui qu’il était avant de partir, beaucoup plus sûr de lui, plus entreprenant et plus attentif à mes besoins.

Rien a été facile, il y a eu des épreuves, des hospitalisations, le handicap qui nous a frappé, des disputes, des ruptures, des crises, des larmes… Mais le bilan que nous pouvons faire aujourd’hui, c’est que nous avons réussi, nous sortons beaucoup plus forts et plus solides de cette histoire. Cette expérience nous a fait grandir.

Demain, mon Amoureux repart, plus pour une si longue période ni à une si longue distance, mais nous sommes bien plus sereins. Nous nous retrouverons un week-end sur deux et ça ne durera que le temps d’acheter notre maison, notre nid.

🔞🔞Entre rêve et réalité 🔞🔞

Depuis plusieurs mois tu es parti en mission loin de moi, de longues semaines se sont écoulées sans que je ne puisse me blottir dans tes bras musclés, sentir ton odeur, caresser ta peau, t’embrasser… Et enfin, tu rentres demain.
J’ignore à quelle heure tu seras enfin chez nous, mais j’ai les petits espions, j’ai demandé à l’un de tes amis de me prévenir quand vous serez revenus, afin de pouvoir te faire une surprise en venant te chercher au régiment. J’ai déjà préparé ma tenue pour ce moment, un manteau rouge, parce-que tu aimes me voir porter cette couleur. Sous ce trench, je ne porterai pas de vêtements, juste une guêpière en dentelle noire, sa culotte assortie qui te rend fou, des bas couture et bien sûr des escarpins rouges à talons hauts. Avec cette tenue, je suis certaine que tu ne tiendras pas jusqu’à notre arrivée à notre nid d’amour sans me sauter dessus et que plusieurs arrêts seront nécessaires.
Je prends une bonne douche chaude, j’enfile une culotte, quand tu n’es pas là, j’en porte une pour dormir, je ne sais pas pourquoi. Et je me glisse sous les draps frais, mes tetons pointent, la chaleur de ton corps me manque, mais bientôt, il n’en sera plus. Il est encore tôt, mais j’ai tellement hâte d’être demain que Morphée m’emporte rapidement en m’emmenant dans un rêve érotique, ici, dans mes songes, tu es déjà auprés de moi, on s’embrasse, on se caresse… il semble si réel que j’ai l’impression que tu es là, de sentir ton odeur, ta chaleur. Avec difficulté, j’ouvre les yeux et je penses te voir mais le temps d’un instant je ne réussi pas à distinguer si je fantasme toujours ou si je suis réveillée.
Ta voix,
« – bonjour mon amour »
et tes tendres baisers me ramènent à la réalité.
Oui, tu es là, tu es bien dans notre lit avec moi, je te noie de baisers, je t’enlace.
Tes mains posées sur mon corps ravivent la chaleur de mon rêve, je me sers contre toi, nos baisers nous s’embrasent, tes mains courent sur mon corps, tu fais valser ma culotte et tu descends entre mes jambes. Ta tête entre mes cuisses, tu embrasses mon bas ventre, mon aine, j’ai des frissons. Ensuite, tu descends vers mon pubis, ta langue titille d’abord doucement mon clitoris, puis l’embrasse, le suce, mon corps se cambre, mes jambes s’écartent, t’offrant ainsi un espace de jeu moins étroit. Tes mains calinent mon ventre, mes hanches et mes fesses, pendant que ta langue et ta bouche, me donnent du plaisir. Tu es un maître du cunnilingus, tu sais exactement ce qui me fait grimper aux rideaux.
Je pousse de petits gémissements.
Ta langue lèche mes lèvres, puis elle entre en moi, ta bouche aspire mon clitoris et tu le fais rouler doucement entre tes lèvres. Tu aimes mon bonbon sucré et j’adore quand tu m’offres cette dégustation. Je tiens ta tête et bouge mon bassin pour de sentir encore plus et te faire comprendre de ne surtout pas arrêter.
Je gémis de plus en plus fort.
Ta main droite caresse mon bijou d’amour pendant que ta langue va chercher la liqueur dans mon vagin, puis tu inverses, tu fais entrer doucement un premier doigt vers le palais du bonheur, mais ces semaines d’abstinence ont rendu le chemin vers mon temple d’amour étroit, mon jus d’amour coule le long de ton doigt et permet la pénetration d’un second doigt. Avec tes doigts aussi tu es très doué, je continue de gémir de plus en plus fort, mon bassin et mon corps nu remuent et ondulent, je caresse mes seins. J’attrape ta main pour que tes doigts s’enfoncent plus profondément en moi. Tu relèves la tête, tu te délecte de me voir dans cet état, me mordant la lèvre inférieure de plaisir et de désir pour toi. Avec ton autre mains, nos doigts s’enlacent, je les serres de plaisir.
Tu remontes vers moi, ton sexe dur, rempli de désir prêt à m’honorer, je le prends en main, je le caresse, posé entre mes seins, je donne des petits coups de langue sur son gland, du liquide en sort un peu, je me regale de cette sucette à l’anis. Ma langue lèche ton gourdin magique, puis descend pour s’attarder sur ton aîne, c’est l’un de tes points sensible, chaque partie de ma bouche s’occupe à te faire plaisir pendant que mes doigts caressent ton anus et ton périnée.
Tu n’y tiens plus, tu redescends, nous nous embrassons fougueusement, de ma main je te guide pour que tu me pénètres enfin, nous avions envie de cela depuis plusieurs semaines, notre désir est enfin assouvi. Nos mouvements sont doux, nous savourons l’instant, c’est très intense, chaque particule de nos corps vibre de plaisir. Les yeux dans les yeux, nos corps entament une danse sensuelle, nos doigts entrelacés, nous ne faisons plus qu’un. Nous ne faisons que de petits mouvements, l’énergie de ce moment est tout autour de nous, chaque mouvement nous provoque énormément de plaisir. Tu donnes des coups un peu plus secs, je serre mon vagin autour de ton sexe en feu et je remue le bassin, je vois dans ton regard que tu vas jouir, je libère Excalibur et tu donnes des coups de reins plus rapides et plus forts, mon corps se crispé, je tremble, en même temps que ton jus s’écoule en moi.
Nos orgasmes simultanés nous provoquent encore plus de plaisir.
Tu restes en moi et contre moi, je te caresse le dos, nous savourons nos retrouvailles, nous échangeons de tendres baisers. Puis, après quelques minutes, tu glisses sur le côté tout en m’enlaçant et nous sombrons vers le sommeil.
Tu as réussi ta surprise…

🔞🔞 une soirée, des cocktails, un parking et une voiture… 🔞🔞

Ce soir là, sortie entre amis, on s’est donc fait tout beau!
Tu portes un jean moulant qui sier parfaitement à tes petites fesses et un t-shirt près du corps faisant ressortir tes abdos et ton torse musclé et moi, une minijupe et des hauts talons, pour mettre mes jambes en valeur avec une blouse légère et quelque peu transparente, les yeux charbonneux et du rouge sur les lèvres juste pour attirer les tiennes.
Comme à notre habitude, nous préférons prendre notre voiture et rejoindre les autres au bar à cocktails, car nous sommes toujours les premiers à nous éclipser.
Avant de partir, tu t’es refusé à moi, tu as voulu jouer, je garde, donc, mon envie d’etre remplie de toi et les images de ton corps nu et humides plein la tête. Avant même le début de notre soirée, la tension sexuelle monte.
Arrivés au bar cubain, cocktail en main, me voilà sur la piste de danse, tu aimes me voir danser et même si les autres hommes me regardent avec désir, tu sais que je ne me trémousse que pour toi. Je me frotte à toi, je caresse ton torse, je te souris puis je repars danser avec les autres.
C’est le moment que je préfère, quand les filles en manque de mâle se précipitent sur toi dès que je me suis un peu éloignée. Je les comprends, tu es l’un des plus beaux hommes de la salle, j’adore les voir se lancer dans des danses de la séduction essayant d’attirer ton attention alors que tu n’as d’yeux que pour moi.
Je viens te chercher pour que nous repartions danser, nous sommes dans notre bulle, je danse près de toi, tes mains courent sur mon corps, on s’embrasse. Plus personne n’existe. Je remue les fesses contre toi, ton sexe durcit, tu me susures que tu as envie de moi, mais tu as lancé le jeu et je ne suis pas prête à abandonner la partie, je veux te faire subir encore un peu cette douce torture. Je te dis « pas encore » tout en te lançant des regards aguicheurs associé à mon petit sourire coquin. On continue de danser et même de discuter avec les autres mais j’ai de plus en plus envie de toi, je me mords de plus en plus la lèvre inférieure, tu sais exactement comment t’y prendre pour me faire craquer, ta manière de me regarder et de me caresser font monter mon désir pour toi. Tes mains caressent mes cuisses, remontant un peu ma jupe, tu sens la chaleur de mon entrejambe, ton corps musclé contre le mien, tes baisers sucrés, je craque…
« On va à la voiture? »
Il y a quelques personnes sur le parking, tu me demandes où on va, nulle part, j’aime quand on risque d’être vu. Pas de préliminaires cette fois, j’ai trop envie de toi, j’ai envie de toi depuis que je t’ai vu sortir de la douche. Tu retires ma culotte, et me voilà rapidement à califourchon sur toi, ma jupe relevée, ton sexe dur en moi, notre désir est enfin assouvi. Tu ouvres ma blouse, ma poitrine est rapidement débarrassée de mon soutien-gorge. Nos corps embrasés en communion, mes hanches ondulent sur toi, ta main sur ma nuque, nos baisers enflammés, ton autre main marque mon dos de ton plaisir, mes seins sautillent au rythme de nos mouvements. Ma poitrine généreuse est offerte à tes lèvres et à tes mains, tu la savoures, la caresses.
Heureusement que nous avons un SUV, cette voiture nous permet toutes les folies.
Des personnes proches de la voiture savent ce que nous faisons, ça m’excite encore plus, je ne suis pas silencieuse, tu me couvres la bouche, en murmurant « schuut ».
Tu m’agrippes plus fort, je sens ton sexe gorgé de désir en moi et je coule de plaisir sur tes cuisses.
J’enfonce mes ongles dans le cuir des sièges arrière tout en sautillant sur ton gourdin de plus en plus dur et gros, mon vagin se sert et se dessert autour de ton membre provocateur de plaisir.
Je mordille ta peau couleur ébène, respire ton odeur, mon plaisir monte, tout mon être vibre d’extase.
Nos mouvements sont de plus en plus rapides, tu glisses ton doigt dans mon anus, j’aime trop ça. Ton autre main sur ma bouche, je la mords, tu me mets ton index dans la bouche pour que je le suce, emplie de toi, j’en veux encore, c’est tellement bon…
Les yeux dans les yeux notre désir et notre amour mêlés, le plaisir est à son paroxysme, tu jouis en moi. Ton jus chaud m’envahit, il coule sur les cuisses.
Être remplie de toi, t’être totalement offerte, je n’attendais que ça depuis ta sortie de la douche.
Notre désir assouvi, ivres de plaisir, nous rentrons chez nous, sur la route, je te regarde, j’ai encore envie de toi, la soirée n’est pas terminée…

Madeleines vanille et pépites de chocolat

Voici ma recette pour des madeleines moelleuses et bien bombées.
Réussite à tous les coups garantie!

Ingrédients :

pour une cinquantaine de Madeleines

150g de farine
50g de poudre d’amandes
50g de Maïzena
1 sachet de levure
80g de sucre
1 sachet de sucre vanillé
20cl de crème Amande cuisine
3 œufs
2 gousses de vanille
50g de beurre + un peu pour beurrer les moules
100g de pépites de chocolat


Recette:


  • Séparer les blancs des jaunes d’œufs, dans un récipient, battre les jaunes d’œufs avec le sucre, jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
  • Mélanger la farine, la poudre d’amandes, la maïzena, la levure et le sucre vanillé, ajouter au mélange jaunes d’œufs/sucre.
  • Ajouter les blancs.
  • Mettre la crème amande cuisine dans une casserole avec les gousses de vanille fendues et le beurre, faire fondre à feu doux.
  • Laisser refroidir un peu, puis ajouter à la préparation des madeleines.
  • Ajouter les pépites de chocolat.

  • Remplir les moules (laisser une petite marge pour permettre aux madeleines de gonfler)
  • Laisser reposer au moins 1h.
  • Préchauffer votre four à 220°
  • Enfourner les madeleines, 3 minutes à 220°, puis baisser à 200° et laisser cuire 6 minutes de plus.
  • Sortir immédiatement les madeleines et les retirer de la grille.
  • Laisser refroidir un peu, démouler et déguster!

🔞🔞 Petite histoire de cul 🔞🔞

Aujourd’hui, je porte un chemisier léger, j’ai laissé ouvert quelques boutons pour que l’on puisse voir la naissance de mes seins, une jupe crayon très moulante, un porte-jarretelle avec des bas et des escapins noirs talons aiguilles, mes cheveux sont relevés en un joli chignon, il y a juste quelques mèches qui tombent sur ma nuque.
Je t’attends à la maison, j’ai passé toute la journée à penser à toi, à ton corps musclé et à tout ce que tu pourrais me faire ce soir.
Te voilà, enfin, rentré. Comme à ton habitude, tu retires tes vêtements pour te mettre à l’aise. Tu me dévoiles ton corps parfait, tes abdos saillants, chacun de tes muscles qui m’émoustillent toujours autant après ces années de mariage. Ton sexe et tes merveilleuses fesses sont moulés dans ton boxer. En te regardant ainsi, je prends une profonde inspiration, ce soir, je ne serai pas la première à craquer.
Je passe près de toi, je te frôle et tu sens ma douce odeur, tu peux voir mes lèvres colorées d’un rouge intense et ma poitrine enserrée dans ce chemisier. Je te susurre à l’oreille que je suis toute à toi et que, ce soir, chaque partie de mon corps t’est offerte.
J’allume la musique et je t’amuse la lumière. je t’assois et ,face à toi, je commence à remuer tout doucement le corps, chaque mouvement dans une parfaite sensualité, je te frôle, puis je fais quelques pas en arrière. je remonte doucement ma jupe et tu constates qu’en dessous, il y a juste ma chatte humide, j’ouvre un des boutons de mon chemisier, ma poitrine est enfin libérée devant toi, tu as envie de me rejoindre, mais je te fais signe que « non », le spectacle n’est pas terminé.

Je me rapproche de toi, je m’assoie sur toi, les jambes écartées en face de toi. Tu tente de m’embrasser, je t’évite, je joue, ma poitrine nu posée contre ton torse fort, je sens ton sexe qui grossit contre mon pubis mais je me relève, je continue ma danse, tout en enlevant un à un les boutons. Bientôt, le chemisier est totalement enlevé. Ma poitrine est totalement offertes à ton regarde. Puis c’est au tour de ma jupe, je la fais glisser à terre. Je ne porte plus que mon porte-jarretelles, mes bas et mes talons aiguilles.
J’observe ton entre-jambe grossir, ton sexe est de plus en plus serré dans ce bout de tissu.
Je suis face à toi, les jambes écartées, mes mains glissent sur mon corps, elles descendent sur mon pubis le caresse. Tu as de plus en plus chaud, tu as de plus envie de venir contre moi, mais il te faut encore attendre… je me retourne et j’offre à ton regard mon dos et ma croupe. je détache un à un mes bas et je l’ai fait glisser le long de mes jambes interminables, dans cette position mon petit trou et ma chatte humide son grand offerts à ta vue.
Tu n’y tiens plus, tu te jettes sur moi et tu me plaques contre le mur, je suis dos à toi et je sens ton sexe dur contre mes fesses. Tes mains caressent mes courbes je sens ton souffle dans mon cou, tes baisers dans mes oreilles descendre sur mes épaules. Ta main droite se balade sur mon pubis humide, tu fais des petits mouvements doux , tes doigts se retrouventvite humides, ton autre main prends mes seins, les caresse, les serres tu me mordilles le cou.
Tu me retourne, brusquement, face à toi et tu vois dans mon regard que je réclame ton fruit dur et juteux, tu ne peux me refuser ce délicieux dessert. Tu me mets à tes genoux et tu m’offres ta queue raide. Je la prends d’abord en mains, je la caresse, je l’admire et la détaille, puis, tout doucement je commence à la lécher. Mes doigts caressent tes bourses pendant que mes lèvres entourent ton pénis, ma langue tourne autour de ton gland et je pratique une délicieuse aspiration tout en faisant des mouvements de va-et-vient avec ma bouche. Je sens Excalibur grossir et devenir de plus en plus dur dans ma bouche humide, son goût est délicieux.
Tu me demandes de te regarder pendant que je te suce.
Tu saisis ma tête et tu commences à me baiser la bouche d’abord doucement puis de plus en plus fort, pendant que tu t’occupes de mes lèvres, je m’occupe de mes lèvres du bas, je me caresse et mouille de plus en plus. Tu prends énormément de plaisir et j’aime quand c’est toi qui domine quand je suis ta chose.
Tu me relèves et tu me plaques de nouveau contre le mur et cette fois-ci tu enfonces ta bite dure en moi.
Tu me tiens par les cheveux, je pousse d’abord un petit cri mais tu vas de plus en plus fort et de plus en plus profondément et j’adore ça. Tu sens mon humidité, toute mon humidité couler autour de ton sexe.
Mes cris de plaisir se font de plus en plus entendre. Tu me mets une bonne claque sur les fesses pour ensuite me tenir par une hanche, pendant que de l’autre main, tu enfonces l’un de tes doigts dans mon cul.
Et tu me baises, tu me baises fort et tu aimes ça tu me dis
_ » tu aimes ça dis-moi que tu aimes ça »
je te regarde
_ »encore », « plus fort ».
_ »salope »
_ »oui, ta salope »
Tu me retournes de nouveau, on s’embrasse, nos langues s’entremêlent et tu me jettes sur le canapé. J’ai les jambes écartées devant toi, ma chatte dégoulinante d’envie pour toi. De nouveau tu viens en moi, les yeux dans les yeux, tu vas encore plus profondément en moi, de plus en plus fort, je vois tout ton désir pour moi. J’en veux encore et je te le dis
_ »encore, encore »
À chaque fois que je crie de plaisir, tu me donne un coup de rein plus puissant que le précédent.
Je caresse ton périnée et ton anus, cela te procure encore plus de plaisir.
Mon bassin bouge, je serre mon vagin en faisant une sorte de succion autour de ta queue.
Je te connais et je sais que tu adores ça, je sais aussi que tu es prêt à éjaculer alors, je te mets une petite tape sur la fesse, c’est notre signal…
De nouveau tu me retournes, mes fesses totalement offertes à toi, tu me pénètres de nouveau et cette fois-ci c’est très très fort, c’est bestial, tes va-et-vient vont plus profondément, tu donnes des coups secs, tu ne t’arrêtes plus jusqu’à ce que je sente ton sexe se contracter en moi et cracher son jus chaud, pendant que tout mon corps est pris de spasmes de plaisir.
Tu te retires et quelques gouttes de ton offrande coulent le long de mes cuisses, du bout du doigt, j’en prends quelques gouttes et porte à mes lèvres ton élixir d’amour.
Fin

Muffins fruits rouges chocolat blanc

Parfait pour le goûter ou le petit déjeuner ces muffins raviront les gourmands 😉
Bien-sûr, ils sont réalisables avec d’autres fruits!


Ingrédients:


150g de farine
50g de poudre d’amandes
50g de maïzena
90g de sucre
1 sachet de levure
25g de beurre fondu
1 œuf
25cl de crème semi-épaisse
150g de fruits rouges
100g de chocolat blanc

Recette:


Préchauffer votre four chaleur tournante à 180°
Mettre la farine, le sucre, la maïzena, la poudre d’amandes et la levure dans un saladier ou dans le robot.
Mélanger.
Ajouter le beurre fondu et mélanger.
Puis l’oeuf et la crème, bien mélanger.
Ajouter le chocolat blanc en morceaux (gardez en pour le dessus)
Ajouter délicatement 100g de fruits rouges et mélanger doucement.
Mettre un/deux fruits rouges dans le fond de chaque moule, puis ajouter la pâte, y remettre quelques fruits et du chocolat.
Enfourner pour 25 minutes.
Une fois cuits, tremper une lame de couteau dans l’un des muffins pour vérifier la cuisson, si le couteau ressort sans pâte, c’est cuit!
Laisser refroidir un peu, ils sont délicieux tièdes, je n’ai d’ailleurs pas eu le temps de les prendre en photo une fois cuits, ils ont été dévorés 😅

Bon appétit !

Notes:
Vous pouvez remplacer la crème par du yaourt blanc ou de la crème de coco.
J’ai réalisé cette recette avec des fruits surgelés que j’ai décongelés, vous pouvez les laisser congelés, mais ils rendront plus d’eau, vos muffins seront alors « mouillés ».N’hésitez pas à laisser votre commentaire 💜

Fricassée de porc épicé

Voici une recette découverte en Guyane, elle est peu pimentée et conviendra aux palets sensibles.


Cette recette s’accompagne généralement de haricots rouges et de riz.

Pour la préparer, il vous faudra faire mariner la viande la veille.

Pour 5 à 6 personnes:


1,2kg de sauté de porc

Ingrédients pour la marinade:


  • Le jus de 2 citrons verts
  • 1 oignon émincé
  • 2 oignons pays émincé (oignons nouveaux ou cives)
  • 6 gousses d ail râpés
  • 1 pointe de piment fort
  • 3 feuilles de bois d’Inde (ou laurier)
  • 3 clous de girofles
  • 1 C.à S. d’huile
  • 1 C.à S. de vinaigre
  • 1 C.à S. de persil ciselé
  • 1 C.à S. de ciboulette ciselée
  • Poivre et sel

Ingrédients pour la cuisson :


  • 1 C.à S. d’huile d’olive
  • 2 C.à S. De sucre de canne pur
  • Vous pouvez aussi ajouter de la pâte de piment végétarien ou 1 piment frais posé entier.

Recette:


  • Préparer tous les ingrédients de la marinade et les ajouter à la viande. Poivrer et saler. (Peu saler, le sel assèche la viande, vous rectifierez après cuisson)

  • Mélanger puis couvrir d’un film et laisser mariner la viande toute la nuit au réfrigérateur.
  • Le lendemain, sortir la viande, la remuer.
  • Dans un faitout, mettre la cuillère à soupe d’huile et ajouter la viande débarrasser de sa marinade (enlever le maximum de marinade à la main)
  • Faire roussir la viande
  • Quand la viande est bien dorée, ajouter le sucre et caraméliser la viande, ajouter un peu d’eau si nécessaire.
  • Profitez de ce temps pour rechercher dans la marinade et enlever les clous de girofles.
  • Quand la viande est caramélisée, ajouter la marinade débarrassée des clous de girofles
  • Ajouter la pâte de piment et mélanger ou mélanger sans le piment si il est frais.
  • Couvrir d’eau, si vous souhaitez ajouter un piment frais, c’est le moment.
  • Mettre le couvercle et laisser mijoter à feu moyen 45 minutes.
  • Rectifier l’assaisonnement


C’est prêt ! Bon appétit !

Relation à distance comment faire pour que ça marche?

Oui, oui c’est possible! On entend souvent dire que les relations à distance sont impossibles, ne durent pas, etc., mais c’est comme tout, ça fonctionne avec de la volonté, quelques efforts et surtout beaucoup d’amour.

Cela fait 3 ans que nous sommes mariés mon homme et moi et cela fait aussi 3 ans que nous vivons une relation à distance, une grosse distance, 8000 klm et un océan entre nous, autant vous dire qu’on ne se voit pas tous les quinze jours, mais plutôt 2 ou 3 fois par an et pourtant ça fonctionne 😉

Du coup, comment on y arrive ?
Déjà, on a pas commencé à vivre notre relation avec cette distance, cela faisait 2 ans que nous étions et que nous vivions ensemble lorsqu’il a été muté en Guyane, ce qu’il veut dire que nous nous connaissions et que nous étions certains de nos sentiments. L’amour et la confiance sont très importants, mais ils ne font pas tout, notre relation s’est totalement métamorphosée avec la distance, nous avons appris à  énormément communiquer. Nous échangeons une centaine de messages par jour, nous nous appelons en visio régulièrement, nous nous envoyons aussi chaque jour des photos.

Nous avons 4 heures de décalage horaire en hiver et 5 heures en été, ça n’aide pas non plus, mais nous essayons de participer aux tâches de chacun, aux réveils ➡️  « bonjour mon coeur, comment vas-tu? As-tu bien dormi? » Même 5h après mon réveil 😅, aux repas ➡️ « bon appétit », à mon coucher (bah oui, après je dors) ➡️ « bonne nuit », même si chez lui il est 17h 😅😅… Nous avons créé notre propre fuseau horaire 😉 Nous essayons aussi de partager les choses que nous faisons, nous prenons souvent notre douche ensemble par exemple (vive les téléphones étanches 😉) nous regardons et commentons des films, séries, documentaires… ensemble. Il nous arrive aussi, avec un peu d’organisation, de réussir à manger ensemble, repas du midi pour Monsieur et du soir pour moi. Steeven m’offre régulièrement des fleurs, avoir un bouquet venant de lui dans la maison, c’est avoir un peu de lui avec moi.

Nous lisons aussi les mêmes livres et nous en parlons ensuite. Lorsque mon mari est sur le terrain, là  aussi, il essaie de me partager ce qu’il vit. En bref, nous essayons d’être au maximum ensemble malgré la distance.

Chaque jours, nous nous disons « je t’aime », parfois nos messages sembles « gnangnan » mais ne pouvant échanger de la tendresse physique, nous le faisons par les mots et par des attentions.

Ça, c’est pour la vie de tous les jours, mais la communication n’implique pas de simplement indiquer à chéri ce que tu vas manger ce soir 😏 c’est aussi exprimer ce que tu ressens et ce que tu penses et écouter l’autre, c’est en cela que notre relation a beaucoup changé.
Avant, nous nous laissions submerger par nos ressentis et nous ne nous écoutions pas, résultat : nos disputes étaient explosives.
Maintenant, sûrement dû au fait que nous communiquons énormément par messages, chacun peut s’exprimer, a le temps de de s’expliquer, on s’écoute beaucoup plus et du coup on se comprend bien mieux.
Lorsqu’on se voit, on continue d’utiliser cette manière de communiquer, si le ton monte, nous prenons du recul, nous nous éloignons, puis, nous reprenons la discussion parfois par messages, parfois nous nous installons face à face et nous nous exprimons chacun notre tour, rapidement la dispute est désamorcée de cette manière. La plupart du temps, les disputes partent d’un malentendu, écouter et entendre ce que dit l’autre, permet de mettre le doigt sur ce malentendu et d’expliquer différemment ou de rassurer son interlocuteur.
La distance nous a appris à respecter la parole de l’autre et à la prendre en compte.

Le fait de vivre sur des continents différents ne nous empêche pas de prendre les décisions ensemble, notre machine à laver nous a lâché, nous avons choisi la nouvelle ensemble,  Rox ( notre chienne) a des problèmes de santé,  là encore, nous en discutons pour prendre des décisions ensemble…
Nous essayons au maximum d’avoir une vie de couple « normale » malgré la distance.

Et le sexe dans tout ça?
Et oui, le sexe, comment fait-on? Steeven étant militaire, nous avions l’habitude des séparations longues, mais la Guyane nous a tout de même forcé à innover un peu. J’avais l’habitude d’envoyer des photos dénudées et sexy à mon homme, mais ça s’arrêtait là et lui ne faisait pas grand chose non plus.
Maintenant,  nous diversifions la chose ☺ histoires érotiques, vidéos sexys des deux côtés, douches ensemble, photos coquines presque tous les soirs, appels coquins, je crée aussi des albums photos que j’envoie à mon mari, strip-tease, nous partageons nos fantasmes … bref, nous essayons d’explorer tout le champ des possibles.
Nous parlons ouvertement de sexe et de nos désirs, en parler, dédramatise le truc, ça permet aussi de vider son esprit, pouvoir se confier sur les difficultés que l’on ressent, nous aide à les dépasser.
Je pense qu’il est très important d’entretenir le désir, surtout lorsque la distance s’inscrit dans la durée, communiquer, partager c’est très bien mais le sexe prend aussi une part importante dans la vie d’un couple.
Je pense qu’il est important de trouver là aussi un équilibre, se permettre de faire des chose dont on se croyait incapable. Il n’y a par exemple rien de sale à se masturber en vidéo avec la personne que l’on aime (si c’est consenti des 2 côtes, bien-sûr !)
À l’approche de nos retrouvailles, nous multiplions les « moments sexy », afin de faire monter le désir à son paroxysme.
« Moins on fait l’amour, moins on a envie de faire l’amour »
Pour ne pas vérifier cette phrase, nous avons préféré alimenter notre désir l’un pour l’autre, nous évitant, de cette manière, d’aller voir ailleurs.

Nous essayons toujours de nous surprendre, de nous faire rire et de nous séduire, nous aurions pu choisir de mettre en stand by notre relation et de voir où cela allait nous mener, mais nous avons préféré la faire évoluer et grandir, nous sommes mariés et le mariage demande des efforts de chaque côté.
Nous arrivons à la fin, en juillet, nous nous retrouverons enfin, même si nous avons réussi à gérer cette relation compliquée, il nous tarde d’être réunis. Grace à ces 3 ans, nous avons pris la voie express pour une relation épanouie,  nous avons beaucoup changés et mûris tous les deux.
Tout n’a pas était rose, nous sommes passés par des moments très difficiles, des disputes violentes, des ruptures… mais toutes ces épreuves nous ont prouvé que nous étions capables l’un et l’autre de faire des efforts pour que notre relation fonctionne.
Nous ne prenons rien pour acquis et tout ce que nous avons appris ces dernières années nous servira pour celles à venir. Nous nous disons que si nous avons pu survivre à une telle relation, nous devrions être capables de surmonter toutes les crises.

Et vous? Vivez-vous ou avez-vous vécu une relation d’amour à distance?

La pin-up ou la féminité féministe

La Pin-up est une femme qui assume sa féminité, qui aime son corps. C’est une féministe, elle revendique son droit de disposer de son corps comme elle le souhaite.

Personne n’a le droit de vous dire quoi mettre, comment vous comporter ou quoi dire, nous sommes libres de faire ce qu’il nous plaît et la pin-up en est le parfait exemple.

De nos jours, on nous dit que la femme est de plus en plus libre, qu’elle a les mêmes droits que les hommes, pourtant, dès qu’une femme en montre « un peu trop », beaucoup la traite de « salope » et j’en passe. Les réseaux sociaux en sont le parfait exemple, montrer un torse nu d’homme ne pose aucun problème, mais dès qu’il s’agit de tétons de femme, la photo est immédiatement censurée. La société et, plus particulièrement, les hommes ont totalement sexualisé le corps de la femme, ils en ont fait un objet de désir. Reprendre possession de son corps et l’aimer me semble très important, ne plus se soucier de ce que pensent certains pour être juste soi.

J’ai encore fait l’expérience, il y a peu, du regard des hommes posé sur moi, tel un bout de viande, un objet de désir.

Voici la tenue que je portais, on ne voit pas « un bout de viande » pourtant les regards insistants de ces hommes ne m’ont pas lâchée. Que l’on soit bien clair, il n’y a absolument rien de flatteur dans ces regards et la seule chose dont j’ai envie, dans ces moments là, c’est de me mettre dans un trou de souris. C’est totalement anormal! Ce n’est pas moi qui devrais me sentir mal, c’est eux! Ce n’est pas moi le problème, c’est eux! Il n’est pas normal de devoir totalement se couvrir le corps avec des vêtements larges pour pouvoir se balader tranquillement.

Les regards dont je parle, ne sont pas des petits regards du genre « oh jolie fille », non, ceux sont des regards insistants où les hommes seraient prêts à se démonter la nuque pour ne pas en perdre une miette qu’ils soient au volant ou à pied, seuls ou accompagnés (vive le respect de leur partenaire).

En réalité, peu importe les vêtements que vous portez, tant que les hommes ne changeront pas leur regard sur les femmes, ils continueront de vous voir comme un objet sexuel. Pour preuve, un jour où je n’étais pas en forme, je suis sortie dans un jogging informe, bonnet vissé sur la tête, pas coiffée, pas maquillée, je suis passée près d’un groupe d’hommes et j’ai entendu « matte la meuf ». J’ai compris ce jour là, que même si je portais des vêtements moches, qui ne flottaient en rien ma silhouette et qui me faisaient me sentir mal, j’aurai toujours des réflexions, car le problème ne vient pas de moi, il vient des Hommes!

Finalement, porter des robes peu discrètes, des talons, des accessoires et de m’affirmer dans ma féminité me procure beaucoup plus d’assurance. Je suis moi, je ne me cache pas. Cette assurance me permet aussi de repondre aux hommes qui s’octroient le droit de me faire une réflexion.

Plutôt que d’apprendre à nos filles à se cacher et à se protéger, il est grand temps de changer l’éducation de nos garçons.

Parce-que les femmes aussi sont sexistes, rabaissent et jugent les femmes et ne les respectent pas, il est temps de ne plus permettre les blagues sexistes et graveleuses, de ne plus dire « regarde comment elle est habillée celle-là  » etc…

C’est le sexisme ordinaire qui fait de nos garçons des hommes qui ne respectent pas les femmes. Ces insultes qu’on entend constamment « fils de p… » « va ni… ta mère » « ta mère la p… » toutes ces insultes touchent toujours les femmes, étrangement on entend jamais « ton père le pervers » « fils de tripoteur »… non, on préfère insulter quelqu’un en dénigrant sa mère, en dénigrant la femme.

Une femme qui dit se qu’elle pense et qui ne se laisse pas faire, elle a mauvais caractère. ➡️ un homme est franc, il porte ses couilles.

Une femme qui a des plans cul, c’est une salope, une pute ➡️ un homme il gère, beau-gosse

Je vois déjà pointer les commentaires du genre « mais ils ne sont pas tous comme ça  » , »y a des mecs biens »,alors oui, c’est sûrement vrai, mais là n’est pas la question.

On aura gagné (parce-que oui, c’est un combat) quand on pourra sortir dans la rue habillée comme on le souhaite sans avoir la peur au ventre. On aura gagné quand on dira « ceux sont pas tous des hommes biens, y a aussi des connards ».

C’est en changeant qu’on changera le monde. Courage mesdames, ne vous laissez plus faire, soyez Pin-up à votre manière ❤

Un teint hâlé mais pas que

Comment avoir la peau hâlée, préparée au soleil et lutter contre son vieillissement?

En utilisant de l’huile de carotte 😉

Vous devez désormais connaître mon amour pour les différentes huiles 🥰, je suis tombée sur celle-ci, dans un magasin bio, il y a quelques jours. Je cherchais un moyen d’avoir un teint hâlé naturellement et mon regard fût attiré par cette huile que je ne connaissais pas.

Quelques informations sur l’huile de carotte:

Cette huile est obtenue par macération de carotte dans de l’huile végétale.
Elle est riche en provitamine A (bêta-carotène) et en vitamine E.

Pourquoi l’huile de carotte ?

Comme je l’ai écrit plus haut, elle permet d’avoir une peau hâlée grâce à sa teneur en bêta-carotène, c’est l’HUILE BONNE MINE. Mais ce n’est pas tout, elle permet de préparer sa peau au soleil et prolonge aussi le bronzage.
Sa forte teneur en vitamine E (vitamine beauté)  la rend antioxydante, lissante et raffermissante pour votre peau.

On l’utilise comment?

  • Visage:
Ajoutez 2-3 gouttes à votre crème de jour.
Le soir, ajoutez là à vos autres huiles.

  • Corps:
Mettez directement l’huile sur les zones que vous souhaitez, massez et faites pénétrer. ⚠️ Cette huile tache, faites la bien pénétrer et vérifiez que votre peau soit sèche avant de vous habiller.

  • Cheveux:
Si vous avez les cheveux ternes, secs et/ou abîmés, en masque sur vos longueurs et pointes. Laissez poser quelques heures, puis faites un shampooing naturel.

⚠️ Attention, l’huile de carotte s’oxyde facilement, conservez là dans un endroit frais, à l’abri de la lumière et  refermez bien le flacon.

N’hésitez pas à me laisser un commentaire, belle journée à vous.